Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Rencontre avec Philippe Berton (90) de Maestrium

DauphiNews

-

09/12/2020

Management de transition : un gage de flexibilité et d’efficacité !

Dans les contextes de crise, faire appel à un manager de transition opérationnel et expérimenté est l’une des solutions les mieux adaptées pour les entreprises. Rencontre avec Philippe Berton, associé fondateur et président de Maestrium, agence de management de transition.



Philippe Berton (90) a commencé sa carrière de 1990 à 2002 chez Arthur Andersen, cabinet d’audit et de conseil. Il a par la suite été Partner d’EY Advisory, activité de conseil d’EY jusqu’en 2015, puis Associé du cabinet de management de transition Procadres International, avant de fonder Maestrium en 2019.


Le besoin des entreprises et des dirigeants en matière d’accompagnement et de gestion de crise est en croissance. Quel est le positionnement de Maestrium dans ce contexte ?

En tant qu’agence de management de transition, notre champ d’intervention a en effet été accentué par la crise. Maestrium s’appuie aujourd’hui sur un large vivier de plus de 1 500 managers de transition expérimentés et scrupuleusement sélectionnés, avec des profils très variés : des directeurs ou responsables de fonctions-clés pour des missions de transition et de remplacement ; des profils directeurs de projets ou de programmes pour des missions de transformation ; des consultants pour des missions de conseil opérationnel.

Dans le contexte de la crise que nous connaissons et des crises de façon plus générale, le management de transition peut être la réponse la mieux adaptée car il met en place des managers expérimentés et immédiatement opérationnels, ayant déjà dû gérer d’autres situations de crise par le passé pour aider les entreprises à se redresser.


Autour de quelles problématiques êtes-vous actuellement sollicités ?

Avec la crise actuelle qui va perdurer dans les prochains mois, certains secteurs d’activité ont été plus impactés que d’autres (automobile, aéronautique, tourisme et loisirs, textile…). Même en sécurisant leur trésorerie et en obtenant des aides de l’État, ces entreprises seront encore plus frappées par la crise dans les prochains mois dès que ces aides vont être consommées. Certaines d’entre elles devront même déposer le bilan !

En parallèle, d’autres entreprises ont plutôt bien réussi à passer le cap, soit parce qu’elles ont su “profiter de la crise”, soit parce qu’elles avaient un modèle économique adapté. Là, on parle de certains secteurs en suractivité (secteurs du bricolage et du jardinage, grande distribution…). Ces entreprises, même saines financièrement, ont dû gérer une hyper-croissance combinée aux nouvelles contraintes de la crise. Donc aujourd’hui, les entreprises nous sollicitent essentiellement pour :

  • des missions de remplacement de dirigeants, parfois fatigués et usés par la crise ;
  • des missions de transformation de leur modèle économique, de leur organisation, ou de leurs processus dans une optique de digitalisation et d’optimisation ;
  • des missions de gestion de crise et de retournement.


Quelles pistes de réflexion pourriez-vous donner aux entreprises autour de ces sujets ?

Il faut que les sociétés prennent le temps de faire des retours d’expériences approfondis de cette crise, pour capitaliser sur les forces de leurs organisations et avoir le recul nécessaire pour corriger leurs faiblesses, redéfinir les priorités et se transformer.

Pour étayer ces réflexions et préparer dès aujourd’hui le monde de demain, , nous avons réalisé une enquête auprès de nos Managers pendant le confinement intitulée “Et maintenant ? Priorités, leviers, actions : les dirigeants livrent leurs agendas” (www.maestrium.fr/e-book/). Elle y détaille fonction par fonction, les propositions d’actions prioritaires issues des agendas des dirigeants et des responsables de fonctions-clefs en cette période post-crise.


Maestrium en bref

Agence de management de transition créée en janvier 2019 par Philippe Berton et 3 autres associés, Maestrium est composée aujourd’hui d’une équipe de 8 personnes, tous anciens consultants, dirigeants, ou directeurs de fonctions clés d’entreprises.


Retrouvez l'intégralité des articles du DauphiNews N°3


247 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

DauphiNews

DauphiNews #3 - Octobre 2020

ED

Érika DORWLING - CARTER

15 octobre

DauphiNews

Entreprises - L’intelligence artificielle pour une meilleure exploitation des données

ED

Érika DORWLING - CARTER

18 juin

DauphiNews

Quel réseau social pour quelle info ?

ED

Érika DORWLING - CARTER

15 mai