/medias/image/19310653345c98b3fa56ab9.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Rencontre avec Nicolas Lepercq, responsable du Club RH

Présentation des Clubs

-

25/04/2019

Dauphine Alumni est allé à la rencontre de Nicolas Lepercq, responsable du Club RH qui compte 225 membres.

Pauline Godard, Chargée de communication pour Dauphine Alumni : Vous êtes diplômé d’un Master 2 Politique générale & stratégie des organisations en 2015. Depuis combien de temps avez-vous pris la responsabilité du Club RH ?

NL : Je suis responsable du Club depuis 2015 pour la seconde fois. Je l'avais également été entre 2011 et 2012.


 
PG : Qu’est-ce qui vous a motivé pour animer la communauté Dauphinoise à travers le Club RH ?

NL : Mon parcours professionnel et mes différents cursus de formation, MBA RH, Master Politique Générale & stratégie des Organisations et Thèse m'ont conduit à considérer les problématiques RH comme centrales dans le fonctionnement des organisations. Faire vivre ces sujets à Dauphine en permettant les échanges entre praticiens RH, chercheurs et étudiants me semblent très important.

PG : Quels types d’événements organisez-vous pour animer le Club ?

NL : Nos événements sont très divers par leur taille ; par leurs modalités (débats, regards croisés, ateliers, présentations d'étude ou d'article de recherche, présentation de dispositifs innovants, Akathon...) ; par les lieux dans lesquels ils sont réalisés (Dauphine, locaux des professionnels et praticiens RH, restaurants privatisés, centres de conférences externes à Dauphine…) ; par les horaires (en matinée, en journée, le soir) et la durée (de 2 heures à 2 jours).

PG : En moyenne combien d’Alumni arrivez-vous à rassembler pour vos événements ? 

NL : Selon le type d’événement, les participations sont variables : 15 à 20 personnes pour les Café RH et Afterwork ; 20 à 40 personnes pour les dîners-débats et présentations d'études et jusqu'à 150 personnes pour les conférences et Akathon.

PG : Que vous apporte Dauphine Alumni dans l’animation du Club ? 

NL : Un appui logistique et marketing indispensable, une légitimité dans les actions de communication et de mobilisation des étudiants, des Alumni et des participants externes.

PG : Qu’attendent selon-vous les Dauphinois du Club RH ? 

NL : Enrichir leurs connaissances et leur compréhension des problématiques RH, découvrir de nouveaux outils et de nouvelles pratiques RH, développer leur réseau professionnel (et amical) et faciliter la mise en place de projets ayant aussi parfois des objectifs "business".

PG : Comment arrivez-vous à fédérer ce réseau ? 

NL : Notre démarche est de permettre à chaque membre de se servir du Club comme participant et comme organisateur d’événements pour répondre aux attentes (telles qu'indiquées dans la réponse précédente). Il y a donc une logique de "sur-mesure" et une approche "agile".
Chaque action est pilotée par un(e) responsable de projet en fonction de ses envies et des sujets qui lui paraissent importants.
Notre rôle est à la fois d’"insuffler" des sujets et des problématiques mais aussi d'apporter les ressources et d'aider à la coordination des actions quand il s'agit d'un sujet dont nous ne sommes pas à l'origine.

PG : Comment arrivez-vous à concilier votre activité professionnelle avec votre engagement comme bénévole dans l’animation du Club ? 

NL : C'est souvent compliqué quand les exigences professionnelles deviennent très fortes. Il est donc essentiel d'avoir des possibilités de relève à certains moments et de savoir passer la main à d'autres animateurs. C'est ce que nous parvenons à faire (plus ou moins facilement) depuis plus de 10 ans que le Club Dauphine RH existe.


230 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Présentation des Clubs

Rencontre avec David Senbel, responsable du Chapter Montréal

PG

Pauline GODARD

11 juillet

Présentation des Clubs

Rencontre avec Nicolas Benistan, responsable du Chapter Londres

PG

Pauline GODARD

27 mai

Présentation des Clubs

Rencontre avec Henri de la Perraudière, responsable du Chapter Belgique

PG

Pauline GODARD

21 février