/medias/image/19310653345c98b3fa56ab9.png
Retour aux actualités
Article précédent

Rencontre avec David Senbel, responsable du Chapter Montréal

Présentation des Clubs

-

11/07/2019

Dauphine Alumni est allé à la rencontre de David Senbel, responsable du Chapter Montréal qui compte 140 membres.

 

Pauline Godard, Chargée de communication pour Dauphine Alumni : Vous êtes diplômé d’un Executive MBA en 2017. Depuis combien de temps avez-vous pris la responsabilité du Chapter de Montréal ?

DS : Depuis sa création lors de son vote officiel au sein du CA de Dauphine Alumni, le 22 Mai 2018.
 

PG : Qu’est-ce qui vous a motivé pour créer et animer la communauté Dauphinoise à travers le Chapter de Montréal ?

DS : Je vis à Montréal depuis 12 ans et je suis impliqué dans plusieurs communautés de diplômés français vivant à Montréal.
 Avant d’être diplômé de Paris-Dauphine, j’ai croisé quelques Dauphinois dans des événements de networking et j’ai constaté que Dauphine n’avait aucun groupe d’Alumni constitué à Montréal.

Après la cérémonie de remise des diplômes à Paris en Janvier 2018, devenu membre du réseau Dauphine Alumni, j’ai profité de cette occasion pour connaître quelles étaient les démarches à suivre pour créer un Chapter à l’étranger. Au bout de 4 mois le Chapter était créé.
À Montréal, vit une grande communauté française où nous avons quelques centaines de diplômés de Dauphine. Aussi, ma motivation était de regrouper des diplômés, faire naître un esprit de communauté et d’entraide entre les dauphinois.
 

PG : Quels types d’événements organisez-vous pour animer le Chapter ?

DS : À ce jour, nous avons eu trois événements et chacun était différent. Le premier événement était un cocktail de Networking visant à lancer officiellement le Chapter.
Le second événement profita du passage de Sophie Méritet, Maitre de Conférence en Économie pour rassembler les diplômés autour d’un verre et leur présenter l’évolution de Dauphine et sa stratégie de développement notamment au travers de son appartenance au regroupement PSL dont peu connaissait l’existence.
Enfin, le troisième événement fut un repas vin-fromage dans une fromagerie tenue par un maître fromager français ce qui fut l’occasion aussi d’avoir une petite leçon sur le fromage (affinage, avec quel vin l’accompagner, etc.).

PG : En moyenne combien d’Alumni arrivez-vous à rassembler pour vos événements ?

DS : 25 personnes à 30 personnes.
 

PG : Que vous apporte Dauphine Alumni dans l’animation du réseau montréalais ?

DS : Tout d’abord le site internet de l’association Dauphine Alumni permet d’avoir un espace dédié au Chapter. Le support d’un webmaster pour poster tout ce qui touche aux communications via les réseaux sociaux est également très utile.

PG : Qu’attendent selon-vous les Dauphinois montréalais du Chapter de Montréal ?

DS : Nouer des contacts avec d’autres diplômés pour favoriser des opportunités professionnelles et bénéficier d’un effet réseau notamment dans des perspectives d’évolution professionnelle, recherche de poste en cas de perte d’emploi, etc.
 

PG : Comment arrivez-vous à fédérer ce réseau ?

DS : Le réseau est encore tout neuf et je pense que nous avons une marge de progression importante.
La meilleure façon de fédérer le réseau est selon moi de créer des occasions de rencontres entre les membres du réseau tous les 2 ou 3 mois. Au-delà de l’aspect social des activités et le côté très agréable de se retrouver autour d’un verre ou d’un repas, je pense que les gens doivent tirer des bénéfices concrets de leur participation afin de réellement voir la valeur du réseau. 
Aussi, lors des événements, j’essaie de faciliter des mises en relation entre diplômés qui peuvent être dans des domaines d’activité ou des fonctions identiques.
 

PG : Comment arrivez-vous à concilier votre activité professionnelle avec votre engagement comme bénévole dans l’animation du Chapter ? 

DS : Ce n’est pas facile.
Il faut, je pense, être organisé mais aussi aimer l’engagement bénévole car le temps consacré au Chapter est pris sur du temps personnel. Il faut également être convaincu de l’intérêt général des dauphinois d’avoir une communauté identifiée et forte.


214 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Présentation des Clubs

Rencontre avec Nicolas Benistan, responsable du Chapter Londres

PG

Pauline GODARD

27 mai

Présentation des Clubs

Rencontre avec Nicolas Lepercq, responsable du Club RH

PG

Pauline GODARD

25 avril

Présentation des Clubs

Rencontre avec Henri de la Perraudière, responsable du Chapter Belgique

PG

Pauline GODARD

21 février

dauphine-alumni.org