Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

L'Alumni du mois : Cyril Benzaquen

L'Alumni du mois

-

28/02/2020

Cyril Benzaquen a été lauréat du Prix Spécial du Jury du Made In Dauphine 2019 et a intégré le jury. 

Diplômé d’un Master Entrepreneuriat et projets innovants, Cyril organise comme projet de fin d’études, le Dauphine Boxing Tour dans le grand amphithéâtre de l’Université Paris-Dauphine au cours duquel il devient pour la première fois champion du monde de kickboxing.

En décembre 2019, il défend pour la quatrième fois son titre de champion du monde de kickboxing à l’occasion d’un championnat au Cirque Phénix.

Quintuple champion du monde de Kickboxing, Cyril Benzaquen est aussi un entrepreneur depuis 2017, CEO de The Benzaquen Team, la société à travers laquelle il organise ses évènements.


Quelles études avez-vous suivi à l’Université Paris Dauphine-PSL ?

Je suis d’abord entré en Licence de Management pour sportifs de haut niveau.

Ne pouvant pas poursuivre en Master avec ce diplôme, j’ai choisi de « redoubler » en 3ème année de Licence de Gestion en parcours classique.

Après avoir obtenu cette Licence, j’ai intégré le Master Marketing et enfin une 5ème année en Master Entrepreneuriat.

Comment avez-vous réussi à concilier de concert : vos études à Dauphine et votre carrière sportive ? 

Cela n’a pas été facile, mon planning était vraiment soutenu, ma journée type commençait par un footing le matin tôt suivi de mes cours à Dauphine. Je poursuivais mon entrainement à ma salle de boxe à l'heure du déjeuner puis je retournais à l’université l’après-midi pour pouvoir continuer l’entrainement le soir vers 20h. Ma journée se finissait par du travail à la maison vers 23h30 …

Ainsi pour réussir, j’ai simplement dû me concentrer sur mes deux activités, la boxe et les études, j’ai mis de côté ma vie personnelle.

Le secret pour mixer études et sport de haut niveau a été d'être impliqué à 100 % en cours, optimiser ma présence et avoir le moins de travail possible à la maison pour me reposer.

Quel est votre meilleur souvenir à Dauphine ?

Mon meilleur souvenir sans hésitation a été mon sacre de Champion du Monde à Dauphine le 27 Novembre 2015 dans le grand amphi Edgard Faure pour cette soirée que j’avais organisée en stage de fin d’études.

Qu’est-ce que vos études à Dauphine vous ont apporté dans votre carrière ?

Tout d’abord, mes études m’ont appris à intellectualiser des faits et donc à mieux appréhender stratégiquement un combat.

De plus grâce à mes études, j’ai appris à monétiser ma performance grâce à un marketing adapté à mon univers sportif. Être titulaire d’un diplôme de Dauphine en plus d’un titre de champion me permet vraiment d’avoir des rapports privilégiés avec les personnes que je rencontre notamment les grands PDG.

Enfin mes études me servent également pour la partie professionnelle notamment pour l’organisation d’événements.

Quelle image avez-vous de Dauphine aujourd’hui ? 

L’image de l’excellence d’abord. Lorsque je rencontre des cadres dirigeants qui apprennent que j’ai étudié à Dauphine, ils sont généralement assez surpris ce qui renforce l’idée que cette université véhicule une belle image.

Puis au regard de mon implication totale dans la boxe, je n’ai pu que voir et non profiter de la vie étudiante qui m’a toujours paru très riche.

Quelle importance accordez-vous à la construction d’un réseau dans un parcours professionnel ?

Je pense que le réseau est un outil indispensable pour développer ses compétences.

Aujourd’hui être talentueux et travailleur ne suffit pas, construire un réseau, c’est savoir créer des opportunités pour arriver à ses objectifs à condition d’avoir les qualités requises bien entendu.

Il y a d’ailleurs un proverbe que je trouve assez vrai « dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es » c’est pourquoi je pense qu’une des valeurs ajoutées "d’études d’excellence" est la possibilité de se constituer un réseau de brillants talents et ainsi pouvoir avancer plus vite vers ses objectifs.

Par conséquent, je pense que la construction de son réseau est un des facteurs clés du succès d’une réussite professionnelle.

Quels sont vos prochains défis ?

Mes prochains défis sont d’entretenir et d’augmenter mon niveau sportif mais aussi tout ce que je fais à côté pour démocratiser le kickboxing et faire du lobbying pour le faire connaître au grand public.

Je pense qu’il y a différentes étapes dans la carrière d’un athlète, il y a le boxeur pro, le bon boxeur, le champion, et enfin la légende qui combine carrière d’excellence dans son domaine mais aussi à côté.

Je vous laisse deviner quel est mon objectif.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui vont entrer dans la vie professionnelle ?

Je leur recommanderais d’être curieux en apprenant dans différents domaines et en multipliant leurs connaissances. 

Je conseillerais surtout aux étudiants de suivre leur instinct et leur passion, car je suis convaincu que pour avoir une carrière brillante il faut être passionné.


Chiffres clés 

  • 68 Combats
  • 54 Victoires - 8 KO
  • 3 Nuls
  • 11 Défaites


Portrait de Cyril Benzaquen dans le 20h Le Mag de TF1


553 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Alumni du mois

L'alumni du mois : Leslie Serrero

ED

Érika DORWLING - CARTER

24 janvier

L'Alumni du mois

L'alumni du mois : Yannick Naud

photo de profil d'un membre

Lionel SOUTENARE

17 mai

L'Alumni du mois

L'Alumni du mois : Florent Menegaux, Gérant Associé Commandité du Groupe Michelin

photo de profil d'un membre

Lionel SOUTENARE

05 mars