/medias/image/19310653345c98b3fa56ab9.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Interview de Laetitia de Roquemaurel et Camille Maillard co-fondatrices de Cokpit

Startup Dauphinoise

-

30/09/2019

Dauphine Alumni est allé à la rencontre de Laetitia de Roquemaurel et Camille Maillard (Promo 2011), co-fondatrices de Cokpit.

Erika Dorwling-Carter, Chargée de communication de Dauphine Alumni : Quelles études avez-vous faites à Dauphine ?

LDR-CM : Bonjour Erika, nous sommes Laetitia de Roquemaurel et Camille Maillard, co-fondatrices de Cokpit. Nous avons toutes les deux réalisé le Master 2 Communication et Marketing Intégré, c’est ainsi que nous nous sommes rencontrées il y a 9 ans en 2010 ! Camille étudié ses 5 années à Dauphine via la Licence de Sciences de Gestion et le Master 1 en Marketing. Laetitia a rejoint Dauphine pour le Master 2 CMI après un Master en école de commerce.

EDC : Qu’est-ce-que COKPIT ?

LDR-CM : Cokpit connecte les TPE-PME et Startups, avec des seniors ayant plus de 30 ans d’expérience (en fin de carrière ou jeunes retraités) et ayant la volonté de transmettre leur expertise dans le cadre de missions à des prix packagés et deux fois moins cher que le marché. 

Comment : grâce à une plateforme en ligne, un système de matching et la gestion de tout l’administratif lié à la mission (devis, facturation, assurance, paiement).

EDC : En quelle année avez-vous créé votre projet ? 

LDR-CM : Nous venons de lancer Cokpit, en Mai 2019, après 3 mois à temps plein sur le projet.

EDC : Comment avez-vous eu l’idée de créer COKPIT ? 

LDR-CM : Nous avons créé Cokpit parce que nous avons rencontré des patrons de TPE - PME exprimant un vrai besoin d’être plus et mieux accompagnés. Ils ont également des besoins en compétences et une vraie difficulté à trouver des ressources pour les aider. Ils n’ont souvent pas le temps de les chercher et pas forcément les moyens pour s’assurer les services de consultants ou recruter des ressources à plein temps.

Parallèlement, nous avons rencontré des seniors en fin de carrière et des jeunes retraités hyper qualifiés ayant l’envie d’accompagner des projets qui ont du sens, de manière flexible, de transmettre leur expertise et de pouvoir bénéficier d’un complément de revenu.

Et nous nous sommes dit qu’il fallait absolument les faire se rencontrer.

EDC : Comment organisez-vous vos démarches commerciales ?

LDR-CM : Nous avons concrètement deux cibles à recruter donc deux fois plus de travail ! 

En effet, le digital est clé dans notre démarche d’acquisition de clients. Facebook et Linkedin sont de très bons leviers. Tout comme un bon SEO et de l’acquisition SEA. Mais nous ne négligeons pas les canaux plus classiques comme les mailings, les salons professionnels, le réseau et également le bouche à oreille qui découlera d’un excellent service que nous nous devons de délivrer.

EDC : Comment se passe le lancement de votre projet auprès du public ?

LDR-CM : Nous avons décidé de tester notre offre tout en acquérant nos premiers experts en lançant une version test de notre site il y a trois semaines. Le lancement, sans la communication massive que nous réservons pour septembre, est extrêmement positif ! Nous avons déjà 50 experts seniors dans notre vivier et les premières missions sont en cours, aussi bien avec des TPE-PME que des startups !

EDC : Quelle est votre cible ? 

Coté senior, toute personne en fin de carrière ou jeune retraité, qui a 30 ans d’expérience en entreprise, et l’envie de s’investir dans des projets qui ont du sens, de transmettre son expertise et de bénéficier d’un complément de revenu ! 

Côté entreprise, nous ciblons toutes les TPE, PME et Startups qui ont des besoins ponctuels en compétences ! Nous proposons l’expertise de seniors à des tarifs deux fois moins cher que les prix du marché.

EDC : Quelle importance accordez-vous à la construction d’un réseau dans un parcours professionnel ?

LDR-CM : Le réseau est clé ! Que ce soit pour trouver un emploi, développer sa propre activité professionnelle, se faire connaître, bénéficier de conseils etc. Nos deux cibles y sont également très attachées : réseaux d’anciens élèves, réseaux professionnels, fédérations etc. 

Le pouvoir d’un réseau est très puissant, nous l’avons notamment constaté dans la construction de notre communauté d’experts : celle-ci vient en grande majorité de notre réseau qui a tout de suite adhéré au projet Cokpit ! 

EDC : Qu’est-ce que vos études à Paris-Dauphine vous ont apporté dans votre projet ?

LDR-CM : La licence de Gestion permet d’avoir de solides connaissances globales sur les différents métiers en entreprise. Les années de Master nous ont permis de nous spécialiser et de travailler en groupe ou individuellement sur des projets concrets, business. Nous avons eu la possibilité de faire notre Master 2 en apprentissage en entreprise ce qui nous a permis de nous lancer très naturellement et efficacement sur le marché du travail.



Nom de l’entreprise : COKPIT

Secteur de l’entreprise : Conseil / Service

Présentation de l’entreprise :

Cokpit connecte les TPE, PME et Startups avec des experts passionnés en fin de carrière ou jeunes retraités pour les accompagner, dans le cadre de missions, à des tarifs deux fois moins chers que le marché.

Date de création : 2019

Site internet de l’entreprise : www.cokpit.io

Adresse mail : hello@cokpit.io

Website : www.cokpit.io 


870 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Startup Dauphinoise

Interview de Camille Desclée de Maredsous et Gabrielle de Valmont, co-fondatrices de Nap&Up

PG

Pauline GODARD

25 juin

Startup Dauphinoise

Interview de Victorien De Doncker, Président de Tripartie.

PG

Pauline GODARD

18 mars

Startup Dauphinoise

Interview de Maxime Houssin, co-fondateur de Tentingo

PG

Pauline GODARD

09 mars