Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Entreprises - 130 ans de spectacle et de féerie - Moulin Rouge

DauphiNews

-

02/03/2020

130 ans de spectacle et de féérie 

En juillet 2018, Jean-Victor Clerico (07) a repris la direction du Moulin Rouge qui fête cette année ses 130 ans.  Il nous présente comment ce lieu intemporel a traversé les décennies.


Après un début de carrière dans le conseil en France et à l’international, Jean-Victor Clerico a rejoint le Moulin Rouge en 2012 en tant que Secrétaire Général, dans le cadre du développement à l’étranger. Il est le Directeur Général du Moulin Rouge depuis juillet 2018. Il représente la 4e génération de la société familiale.


Lieu emblématique de Paris,  le Moulin Rouge fête cette année son  130e anniversaire… 

En 1889, le Moulin Rouge était un lieu extravagant avec un jardin, un parc d’attractions en journée  et un bal guinguette le soir, des spectacles de cabaret aux effets scéniques modernes. C’était  un lieu dédié à la Femme, un palais de la danse  où le French Cancan a vu le jour. Il y a eu la belle époque Toulouse-Lautrec et la Goulue, ainsi que les années folles avec Mistinguett et les grandes revues à plume, paillette et strass. En errance à la fin des années 30, après être devenu une salle de concert, il redevient un cabaret après la seconde guerre mondiale grâce avec un nouveau propriétaire qui, au début des années 50, rénove la salle et lui redonne son lustre d’antan. En 1955, ma famille reprend le Moulin Rouge et  le réaménage avec l’intégration d’une cuisine et  la création du concept de dîner spectacle. Depuis la reprise de l’établissement 11 revues se sont succédées. Le Moulin Rouge, c’est aussi une troupe de 100 artistes, des milliers de costumes, d’accessoires et de chaussures réalisés sur mesure par nos ateliers parisiens. D’ailleurs nous avons constitué un véritable pôle artistique avec l’acquisition en 2007 d’un atelier de chaussure spécialisé, puis en 2009 un atelier de plume, nous avons aussi fait l’acquisition d’un atelier de création de costume en 2014 et d’un atelier de broderie en 2017.

Comment vous renouvelez-vous pour attirer une clientèle plus jeune ? 

En alliant l’authenticité et le côté mythique à la modernité sans perdre notre âme ! Nous sommes en veille permanente et investissons massivement dans notre outil technique et artistique pour faire évoluer nos spectacles et satisfaire notre clientèle. En parallèle, nous travaillons aussi sur le  développement de notre marque au travers de licences et de partenariats. Il y a eu un film en 2001 ainsi qu’une comédie musicale sur le film lancée en 2018 à Boston puis Broadway en 2019. Dans la zone France du parc d’attraction allemand Europapark, l’attraction principale est sur le thème du Moulin Rouge. Sur le plan national, nous cherchons aussi à diversifier l’expérience avec une salle de concert, la Machine du Moulin Rouge,  une activité de brasserie et restauration roof top avec le Bar à Bulles et le Toît, toujours à proximité du Moulin Rouge. 

Dans le cadre de vos fonctions, comment capitalisez-vous sur votre formation à Dauphine 

Parce que le Moulin Rouge est une PME, je suis confronté à des problématiques nouvelles chaque jour, ce qui demande une certaine adaptabilité.  Je m’appuie sur une capacité de travail et d’organisation que j’ai développée à Dauphine, mais aussi sur une ouverture d’esprit nécessaire pour diriger une entreprise comme celle-ci.

 

À propos du Moulin Rouge  

Créé en 1889, le Moulin Rouge est une société de spectacle indépendante à l’actionnariat familial avec 11 filiales et 450 employés. Chaque année,  il accueille plus de 500 000 visiteurs. 


Retrouvez l'intégralité des articles du DauphiNews N°1 

84 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

DauphiNews

Entreprises - L’intelligence artificielle pour une meilleure exploitation des données

ED

Érika DORWLING - CARTER

18 juin

DauphiNews

Quel réseau social pour quelle info ?

ED

Érika DORWLING - CARTER

15 mai

DauphiNews

Entreprises - L'humain avant tout - American Express

ED

Érika DORWLING - CARTER

12 mai